• Arnaud Mauduit

Selenium - les étapes vers l'automatisation


Selenium est un framework dédié à l'automatisation de test disposant d'une version IDE et d'une version API nommé Selenium WebDriver qui peut être exploité avec plusieurs langages : PHP, Javascript, C#, Python, Ruby, Perl et Java. Un des principaux intérêts de l'automatisation est d'avoir une solution rapide et efficace pour ses tests fonctionnels et s'assurer qu'il n'y ait aucune régression après une mise à jour.


Selenium IDE :


Depuis août 2017 la version client lourd de Selenium IDE est devenue obsolète. désormais le nom "Selenium IDE" fait référence à une extension de navigateur disponible sur Chrome et Firefox.


Cette extension permet de créer des scénarios pour effectuer vos tests sur une application web. Il s'agit là de tests fonctionnels dont les logs permettront de savoir si l'action exécutée est OK ou KO.


Aucun besoin de connaissances en développement, Selenium IDE est à la portée de tous.


Katalon Recorder :


Extension disponible sur le Chrome et Firefox store se basant sur Selenium, Katalon Recorder sera un allié de poids pour les débutants en matière de code souhaitant réaliser des tests plus poussés. Il fonctionne de la même façon mais à un avantage considérable : la fonction d'export. Grâce à cette fonctionnalité, vous allez pouvoir convertir votre script Selenium IDE en lignes de code dans différents langages à savoir C#, Java, Python, Robot Framework, Ruby et XML. Très utile donc, pour y effectuer ses modifications en adéquation avec ses besoins.


Selenium WebDriver :


Cette API requiert un peu plus d'aisance en développement étant donné qu'il faudra passer par du code pour dialoguer avec mais elle en vaut la peine. Vous aurez bien plus de choix dans la conception de vos scripts. Choisissez le langage de votre choix entre tous ceux cités en introduction ainsi que le driver du navigateur sur lequel vous comptez réaliser vos tests ( http://www.seleniumhq.org/download/ ).


Tandis que l'IDE Selenium se contente de vous proposer des tests simples et une vérification binaire, l'API WebDriver dispose d'un éventail bien plus garni. Etant donnée que vous allez vous-même développer vos scripts en ligne de code, il vous sera par exemple possible de mettre au point un système de Try/Catch vous permettant de paramétrer vos fichiers logs et également de prendre une capture d'écran lors de l'erreur pour vous permettre de déterminer si elle provient de votre code ou de l'application que vous testez. Vous aurez également de déterminer si elle provient de votre code ou de l'application que vous testez. Vous aurez également, pour ceux qui font du test de performance, la possibilité d'automatiser la mise à jour des UserPath de Neaload. Vous disposez d'un driver NeoloadWebDriver mais uniquement exploitable en Java ou en C# ( http://www.neotys.fr/support/neotys-labs/3rd-party-integrations-selenium ).


Jenkins :


Difficile de parler d'automatisation sans évoquer Jenkins tant son panel de possibilités est remarquable. C'est un outil que je recommande vivement d'une part parce qu'il est utilisable sur bon nombre de système d'exploitation (Windows, Mac OS et Linux pour ne citer qu'eux) et d'autre part parce qu'il est entièrement gratuit. Jenkins est une plateforme d'automatisation de test qui permet d'en contrôler l'exécution. A partir de cette plateforme vous allez pouvoir configurer l'heure à laquelle chaque test sera effectué, dans quel ordre et de quelle façon le tout accompagné d'un rapport d'activités afin que vous puissiez consulter les résultats de vos tests.


Afin de conclure, je dirai que Selenium est un excellent framework pour l'automatisation de vos tests fonctionnels mais qu'il doit être utilisé via Jenkins pour tirer profit de tout son potentiel. On regrettera néanmoins le fait qu'il ne soit pas possible de sauvegarder une mise à jour des parcours utilisateurs Neoload, qui pour le coup requiert une intervention humaine.

38 vues

Posts récents

Voir tout