• Dorian Ruiz

Appium, le Selenium de vos applications mobiles


Nous avions vu dans un précédent article toutes les possibilités qu’offrait Selenium pour ce qui est de l’automatisation des tests fonctionnels d’une application web https://www.wapsi.fr/selenium-les-etapes-vers-lautomatisation/. Et bien cette fois-ci, nous nous placerons dans une optique de portage de l’application web en question, en application mobile. Etant donné que selon l’étude annuelle sur le Numérique réalisée depuis 2000, 75 % des Français possèdent un smartphone contre 78 % qui ont un ordinateur (source : AFP/MARVIN RECINOS), cela paraît être une décision pertinente.

Et pour cela, nous allons utiliser Appium, qui est un outil de test fonctionnel dédié aux applications mobiles dont je vais détailler les forces et les faiblesses de façon objective.


1. Polyvalence


Tout d’abord, je tiens à préciser que nous allons parler ici de n’importe quel type de portage d’une application web classique vers une application mobile. Sont donc concernées ici : les applications web (adaptées pour smartphone), les applications natives mais également les applications hybrides.

Vos scripts Appium peuvent être codés en :






D’ailleurs, si vous être un grand connaisseur de Selenium, vous remarquerez que beaucoup d’entre eux sont commun à ce dernier. Et ce n’est pas une coïncidence puisqu’ Appium se base sur la même logique. Ce qui signifie que les personnes formées sur Selenium n’auront aucun mal à passer sur Appium, un point très intéressant en termes de coût humain.


2. Coût


D’autant plus qu’en parlant de coût, Appium ne vous coûtera rien puisqu’il est open source et gratuit. On a donc là un outil qui s’adapte à une grande variété de cas et peut être utiliser via un bon nombre de langages différents. Le choix d’opter pour cette solution est d’autant plus justifié si votre entreprise a déjà mis en place une structure dans laquelle Selenium était déjà utilisé.


3. S’interconnecter pour plus d’efficacité


Même s’il peut s’utiliser seul, Appium vous laisse le choix de l’utiliser avec différents framework de test tel que Cumcumber ou TestNG. De plus, les scripts que vous aurez préalablement réalisés pourront être lancé via orchestrateur comme Jenkins, pour citer l’un des plus connus.


4. La même logique, mais les mêmes faiblesses


On aura malheureusement tendance à faire les mêmes reproches à Appium qu’à Selenium dans le sens où il vous faudra vous débrouiller vous-mêmes pour créer vos rapports ou fichiers de logs. Même cas pour ce qui est de la gestion d’erreurs qui sera à faire à la main. Il est également important de faire remarquer qu’Appium fonctionne en black box, il n’est donc pas capable de vous montrer le code source et donc de mettre en lumière les possibles failles dans votre code. Autre bémol, cette fois-ci côté support/communauté, le nombre de topics ou de personnes capables de vous venir en aide dépendra de la popularité de votre langage. Vous trouverez donc bien plus de tutoriels en Java ou JavaScript.


5. Que vaut la concurrence ?


Deux grands concurrents se démarquent dans ce domaine : Espresso et Detox.


Espresso est un outil de Google qui a pour vocation de tester uniquement des applications Android, contrairement à Appium qui se veut cross-platform. Mais c’est cette caractéristique qui va lui permettre de se placer à l’intérieur de l’application, vous proposant ainsi une approche white box (donc accès au code et vous permet de mettre le doigt sur ce qui ne va pas). Detox quant à lui est un Appium like, mais dont la force principale réside en la résolution du problème des “flaky test” (test qui peut être considéré comme réussi et échoué avec une configuration identique) même s’il n’est malheureusement pas infaillible. Il dispose d’une plus petite communauté et ses scripts ne peuvent être codés qu’en JavaScript.


6. Le mot de la fin


Malgré quelques petits manques, Sauce Labs (créateurs de Selenium) nous livre là encore un outil hautement personnalisable et efficace. Le projet est dorénavant sous les commandes de la JS Foundation, et on a hâte de voir la suite !



45 vues

Posts récents

Voir tout